Irriguer les jardins avec l'eau naturelle des ruisseaux

Pour éviter que notre ville « chauffe » trop et que la sécheresse tue nos jardins (de nombreux arbres ont commencé à dépérir), on pourrait remettre « au jour » certains ruisseaux des versants, actuellement canalisés pour rejoindre directement la vallée (ce qui favorise les montées brutales de la Mauldre), pour irriguer nos jardins par un système d’eau partagée.

Idée déposée auprès du CIEAS par un habitant de Tourneroue

2 « J'aime »