Un vrai pouvoir aux commissions et comités environnement des communes

Dans de nombreuses communes, ces comités et commissions n’ont pas grand pouvoir (souvent aucun) sur les décisions des autres commissions (urbanisme, scolaire, sport…). Il serait judicieux qu’elles puissent non seulement alerter sur des décisions qui seraient préjudiciables à l’air et au climat, mais qu’elles aient également un droit de veto, ou, a minima, le pouvoir d’exiger une nouvelle délibération, lorsqu’il existe des solutions alternatives.

2 « J'aime »

Je ne partage pas complètement cet avis. Les conseillers ne sont pas membres d’une seule commission et peuvent donc émettre leurs idées dans plusieurs. A Chavenay l’adjoint travaux fait parti par exemple de la commission environnement et vice vers.
Le vrai problème sont les finances et le raisonnement purement “rentabilité”, les projets à long terme sont de plus en plus réduits.
J’espère que le PCAET aide à créer une vraie dynamique aux conseils de la CC pour changer cette donne et mettre la priorité sur l’écologie.
La CC doit embaucher quelqu’un pour aider les communes à réaliser la transition, qui trouve des subventions et aides et qui puisse faire de conférences aux conseils et pour les habitants.